18 juillet 2024
Lycée Adolphe Chérioux

Seconde GT

La seconde générale et technologique (2GT)

La Seconde GT, c’est quoi ?

La classe de seconde générale et technologique est une classe de détermination, c’est-à-dire qu’au troisième trimestre, il faut choisir une orientation pour la classe de première.

Des enseignements optionnels sont proposés pour faire ce choix en connaissance de cause.

Le choix d’un enseignement optionnel ne préjuge pas de la poursuite d’études en première.

L’emploi du temps est divisé en deux parties

  • Des enseignements communs :
  • Des enseignements optionnels :

Ils sont destinés à faire découvrir de nouveaux domaines pour préparer l’orientation en classe de première.

Au lycée Chérioux, nous proposons les enseignements optionnels suivants…

  • SL (Sciences et Laboratoire)

L’enseignement SL vise à l’étude de phénomènes naturels ou induits par l’activité humaine en s’initiant aux méthodes et pratiques de laboratoire.
Les objectifs de cet enseignement sont :

– formuler ou s’approprier une problématique,
– proposer une stratégie de réponse,
– mettre en œuvre des activités expérimentales,
– analyser les résultats,
– valider une solution,
– présenter et partager ses travaux.


Après une phase de découverte de la méthodologie d’analyse et de résolution de problèmes à travers quelques études de cas, les élèves sont amenés à l’appliquer dans le cadre de projets. Trois thèmes sont étudiés parmi :

– géosphère (physique du globe, cours d’eau et océans…),
– atmosphère terrestre (air, rayonnement solaire, météorologie…),
– utilisation des ressources de la nature (eau, agro-ressources…),
– modes de vie (habitat, arts, transports…),
– prévention des pollutions et des risques (traitement des déchets, chimie et environnement…),
– enjeux énergétiques contemporains (énergies renouvelables, stockage de l’énergie…),
– informations et communications (recueil, traitement et transmission de l’information).


Suivre cet enseignement d’exploration permet de se placer dans la perspective d’une poursuite d’étude vers le baccalauréat général ou un baccalauréat STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) ou tout simplement pour ceux qui sont curieux de découvrir une approche expérimentale des sciences.

  • CCD (Création et Culture Design)

L’enseignement CCD vise à :

– acquérir des méthodes d’analyse, des capacités de déduction et de synthèse ; par exemple, dans le design de produits, observer et analyser la fonction « éclairer » au travers de différents moyens d’éclairage dont les utilisateurs auraient des besoins spécifiques (lampe de bureau, lampe d’ambiance…)  c’est la culture design.
– expérimenter (croquis, volume…), développer des démarches nécessaires à la création ; par exemple, en regard du questionnement établi en culture design, chercher des cartons d’invitation pour une exposition sur des luminaires… c’est la création design.
– préparer la poursuite d’étude en STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués).


Les arts appliqués ne doivent pas être confondus avec les arts plastiques. Les arts appliqués débouchent sur des métiers de création liés à l’utile. Le design répond à un cahier des charges qui tient compte de données techniques (matériaux utilisés, procédés de fabrication…) sociales (cible à laquelle est destinée le produit) et économiques (coût de fabrication). Pour réussir en arts appliqués il faut maîtriser les bases de français et mathématiques, être décidé à s’investir et à fournir les efforts attendus pour réaliser les travaux. L’enjeu est exaltant. Si tel est votre souhait : bienvenue en arts appliqués !

  • CIT (Création et Innovation Technologiques)

L’enseignement CIT vise à :

– donner les bases d’une culture de l’innovation technologique et développer la créativité des élèves,
– permettre l’utilisation d’outils de communication techniques (croquis, schémas, descriptions d’un comportement, représentations numériques),
– réaliser maquettes, prototypes, produits.


Suivre cet enseignement d’exploration permet de se placer dans la perspective d’une poursuite d’étude supérieures en section de technicien supérieur, en institut universitaire de technologie, en école d’ingénieurs, et au-delà, de découvrir les domaines professionnels vers lesquels elles s’ouvrent.

  • SI (Sciences de l’Ingénieur)

L’enseignement SI vise à :

– approfondir la culture technologique des élèves,
– étudier l’organisation d’un système technique (information, énergie, matériaux et structures),
– identifier des contraintes de norme, de réglementation ou d’esthétique associées à un système, un habitat ou un ouvrage,
– réaliser maquettes, prototypes, produits,
– simuler et mesurer le comportement d’un système par des manipulations et des expérimentations.


Suivre cet enseignement d’exploration permet de se placer dans la perspective d’une poursuite d’étude supérieures vers toutes les séries du baccalauréat et particulièrement vers le baccalauréat général et vers la série STI2D (série sciences et technologies industrielles et du développement durable).

  • EPS (Education Physique et Sportive)

L’enseignement optionnel d’éducation physique et sportive (EPS) prolonge l’enseignement commun en offrant la possibilité à l’élàve d’enrichir ses expériences grâce à l’approfondissement et/ou à la découverte de nouvelles activités physiques sportives et artistiques (APSA).
Il l’engage également dans de nouvelles expériences collectives autour d’un projet et d’une étude thématique pour développer des compétences qu’il pourra valoriser dans son projet personnel d’orientation post-baccalauréat.

En classe de seconde, l’enseignement optionnel d’EPS implique l’élève dans :
– la pratique d’au moins deux APSA relevant de deux champs d’apprentissage différents,
– la réflexion sur l’un des thèmes d’étude choisis par les enseignants.