13 avril 2024
Lycée Adolphe Chérioux
PROJETS

Quatrième festival du film documentaire (2016)

Présentation du cursus étude du film documentaire

Il s’agit d’une spécificité de notre lycée.
L’étude du film documentaire est un projet qui concerne la classe de seconde. Les élèves sont initiés à ce genre filmique.
Caractéristiques :

  • participation à un festival,
  • rencontre avec un documentariste,
  • préparation d’un festival du film documentaire autour d’un thème et la présentation de quatre films,
  • présentation d’une séance hors les murs dans le cadre du partenariat avec le Mac Val.

Quatrième festival du film documentaire (2016)

Nous, les élèves de seconde 1, organisons un festival du film documentaire du lundi 11 au vendredi 15 avril 2016. Nous vous présentons 4 documentaires sur le thème sport et société : « Vu du sport… ».
Ces projections sont suivies d’un débat au cours duquel nous essayons de répondre à toutes vos questions.
Les Optimistes de Gunhild Westhagen Magnor (2013)
Lundi 11 avril 2016 de 14 h à 16 h
Séance supplémentaire pour les adultes
Jeudi 14 avril 2016 de 18 h à 20 h
Amphi Méliès – Lycée Chérioux
Rwanda la Surface de Réparation de Marie Thomas Penette et François Xavier Destors (2014)
Mercredi 13 avril 2016 de 14 h à 16 h
Musée MAC/VAL
Le Concours de Danse de Bess Kargman (2011)
Jeudi 14 avril 2016 de 14 h à 16 h
Amphi Méliès – Lycée Chérioux
Vivant ! de Vincent Boujon (2014)
Vendredi 15 avril 2016 de 14 h à 16 h
Amphi Méliès – Lycée Chérioux

En savoir plus sur les films proposés

Les Optimistes
> Synopsis
Les Optimistes est le nom d’une équipe de volley norvégienne hors du commun : les joueuses ont entre 66 et 98 ans. Bien que ces mamies sportives n’aient pas joué un seul vrai match en trente ans d’entrainement, elles décident de relever un grand défi : se rendre en Suède pour affronter leurs homologues masculins. Mais avant cela, il faut broder les survêtements, trouver un sponsor, convaincre l’entraineur national de les coacher, mémoriser les règles qu’elles ont oubliées, se lever au petit matin pour aller courir… Croyez-les : être senior est une chance, et ces « Optimistes » la saisissent en plein vol !
> Biographie de Gunhild Westhagen Magnor
Gunhild Westhagen Magnor est une directrice de photographie, réalisatrice et scénariste norvégienne. Elle a étudié le cinéma à l’institut d’art et de design de Surrey (Royaume-Uni). Elle a réalisé de nombreux documentaires qui ont rencontré du succès public et critique.

Rwanda la Surface de Réparation
> Synopsis
Eugène et ses amis ont miraculeusement échappé au génocide et le football y est pour quelque chose. Ils ont été sauvés par des coéquipiers qui les ont cachés ou par la bonne grâce des miliciens qui les ont épargnés en souvenir de leurs exploits footballistiques. Dans la mécanique de l’extermination, le football créait parfois des pauses. Comme ce jour de mars 1994, quand, pour la première fois dans l’Histoire du football rwandais, le Rayon sport se qualifia, face au club soudanais d’El Hilal, pour les quarts de finale du championnat africain. La liesse gagna alors tout le pays, Hutu et Tutsi étaient réunis et communiaient dans l’amour du football.
> Biographie de François-Xavier Destors
François-Xavier Destors poursuit des études en histoire culturelle à l’IEP de Paris où il explore les enjeux de mémoire dans les sociétés marquées par les sociétés totalitaires (« Images d’Après, cinéma et génocide du Rwanda aux éditions Le Bord de l’Eau, 2010 »). Il collabore à de nombreux documentaires.
> Biographie de Marie Thomas Penette
Marie Thomas Penette est une réalisatrice documentaire indépendante qui a poursuivi des études universitaires sur l’écriture documentaire et sur le cinéma à Paris, Madrid et Lisbonne. Pour le documentaire Rwanda, Surface de Réparation ils reçoivent une distinction : l’étoile SCAM.

Le Concours de Danse
> Résumé
Chaque année, des milliers de jeunes danseurs concourent pour le prestigieux Youth America Grand Prix. Le Concours de Danse dresse le portrait de six jeunes finalistes, âgés de 11 à 17 ans et originaires des cinq continents, tandis qu’ils s’apprêtent à entrer dans le monde professionnel de la danse classique. En dépit des blessures et des échecs, avec ténacité et passion, ces jeunes danseurs deviendront, ou pas, de futures étoiles.
> Biographie de  Bess Kargman
Elle est diplômée de la Columbia Graduate School of Journalism et Amherst College. Longtemps avant d’entrer dans le monde du cinéma et de la radio, Kargman a été formée à l’école de Ballet de Boston (et a les pieds meurtris pour le prouver). Le concours de danse est son premier film. Kargman partage son temps entre New York et Los Angeles.

Vivant !
> Résumé
Une rencontre improbable : cinq garçons – gays et séropositifs – font le pari de sauter en parachute et de se frotter à cet univers sportif si loin de leur personnalité. Dans ce film drôle et d’une énergie contagieuse, ils vont éprouver cette fraction de seconde où l’on se décide à plonger dans l’inconnu, où l’on prend conscience de l’ampleur du monde et de l’intensité de la vie. Progressivement, des liens se nouent dans le groupe et les langues se délient : on parle d’amours et d’avenir. Leur goût pour la vie, ils l’expriment au quotidien avec humour et légèreté, mais les idées reçues sont tenaces 30 ans après l’apparition du VIH dans notre société. Cette expérience nous touche et nous emporte, car elle renvoie aux moments décisifs dans la vie de chacun.
> Présentation du documentariste
Vincent Boujon est un réalisateur français diplômé en psychologie et en étude théâtrale. Il collabore depuis 15 ans comme vidéaste pour le théâtre, la musique et des performances. Parallèlement, il réalise des courts métrages et des documentaires (« des compagnons sur des tréteauxé»). Deux de ses courts métrages abordent le sujet du VIH (« Test » en 2006) qui sensibilisent les spectateurs à la lutte contre le sida.